Actualités

La DGEE réunit les nouveaux bacheliers tahitiens à la recherche d’orientation

Article du 26/09/2022 par Eduniversal

La DGEE réunit les nouveaux bacheliers tahitiens à la recherche d’orientation

À l’approche de la rentrée 2022, certains nouveaux bacheliers tahitiens n’ont pas encore obtenu une proposition d’admission sur Parcoursup. Pour les aider, une session d’information et d’orientation a été organisée. L’objectif de cette initiative de la DGEE en collaboration avec le ministère de l’Éducation est de mieux soutenir les jeunes dans leurs choix d’études.

Le gouvernement, par le biais du ministère de l’Éducation, s’investit dans l’optimisation de l’orientation des jeunes. La question se trouve également au centre des inquiétudes des parents, des élèves et des étudiants. Pour cette problématique, les écoles de commerce, les écoles d'ingénieur et tous les établissements jouent un rôle capital à travers la présentation des formations qu’ils proposent.

Pour réunir ces acteurs, des sessions d’information et d’orientation (SIO) ont été organisées à Tahiti. Les jeunes bacheliers et les étudiants en quête d’orientation ont été à l’honneur pour la deuxième rencontre organisée le 7 septembre. L’évènement a été coordonné par le ministère de l’Éducation et la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE).

La difficulté des jeunes à se trouver une orientation

Avant d’opter pour un parcours postbac, les jeunes doivent se poser des questions sur leurs sources de motivation et leurs ambitions. La connaissance de soi est, en effet, un critère de choix important. Chaque candidat doit également tenir compte de ses propres aptitudes, de ses ambitions et du métier envisagé. Le futur étudiant peut ainsi décider de l’établissement à intégrer et de la formation à suivre. Il s’agit pourtant d’un choix déterminant puisque sa carrière professionnelle en dépend.

Dans cette démarche de recherche d’orientation, les jeunes ont besoin d’être davantage accompagnés par les membres de leurs familles. Les organisateurs des SIO souhaitent ainsi mettre la place des parents en valeur dans la définition d’un projet adapté aux néo-bacheliers.

Outre les jeunes concernés, la famille est aussi sollicitée à les appuyer dans leurs démarches. Ils ont été sollicités par le Centre d’information et d’orientation (CIO) des établissements scolaires privés et publics.

L’objet de la deuxième session d’information et d’orientation à Tahiti

À Tahiti, une première SIO a eu lieu le 24 août pour les élèves post-troisième non scolarisés. La réussite de la rencontre a été palpable. La deuxième SIO pour les bacheliers et les étudiants a eu lieu le 7 septembre. C’est à Pirae, sur le plateau sportif du site de Tuterai Tane, que les jeunes ont été accueillis. Certains ont été accompagnés par leurs parents, d’autres non.

Les échanges ont duré trois heures, de 9 heures à midi. Ils ont été pris en charge par :

  • Le personnel du CIO ;
  • Les représentants des centres accueillant des formations post-bac non universitaires ;
  • Les représentants des universités.

L’objectif de la session a consisté à prodiguer un accompagnement de proximité aux jeunes qui n’ont pas encore obtenu une admission. Les partages et séances prévues ont été profitables pour les étudiants en quête de réorientation comme pour les bacheliers à la recherche d’un parcours supérieur. Des conseils leur ont été donnés pour travailler sur la confiance en soi.

Partagez cet article

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?