Classement Licence Énergies - Énergies Renouvelables TOP 5 2023

Découvrez le Classement Licences Énergies - Énergies Renouvelables Eduniversal

1
Université d'Artois Licence Génie Energétique - Maîtrise de l'Energie Voir la fiche
2
Université d'Artois Licence professionnelle Maintenance Industrielle en Génie Electrique Voir la fiche
3
Université de Lille Licence professionnelle Energies Renouvelables et Efficacité Energétique (ER2E) Voir la fiche
4
IUT di Corsica Licence professionnelle Métiers de l'énergétique, de l'Environnement et du Génie Climatique Parcours Energies Renouvelables Voir la fiche
5
IUT Belfort-Monbéliard - Université de Franche Comté Licence professionnelle Métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique Voir la fiche

Autres formations classées dans les Prix de l'Innovation

School of Impact Bachelor of Science Innovation & Développement Durable Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->

Actualités

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

C’est désormais officiel : le campus Digital College en Guadeloupe ouvrira ses portes à la rentrée 2023. Présent dans plusieurs grandes villes françaises et africaines, le réseau d’écoles de marketing poursuit son développement avec ce tout nouveau site implanté en outre-mer. Formation en alternance, procédure d’admission, débouchés… focus sur les caractéristiques de l’offre Digital College en Guadeloupe.

Publication le 26/01/2023 | MAJ le 26/01/2023

Face aux défis majeurs auxquels notre société digitalisée fait face, soutenir les projets innovants dans la Tech est indispensable. C’est dans cet esprit qu’est née la Tech Forward, incubateur des entrepreneurs engagés dans ce domaine. L’outil résulte du partenariat entre l’EDHEC Business School, EURECOM et l’Institut Mines-Télécom.

Publication le 25/01/2023 | MAJ le 25/01/2023

Alors que ChatGPT est au cœur de l’actualité, un Américain a créé un outil permettant de repérer les textes rédigés par l’intelligence artificielle. Baptisé GPTZero, ce logiciel se présente, selon son créateur, comme une parade contre la triche. Il pourrait notamment servir aux enseignants dans le monde universitaire.

Découvrez les Avis sur les Licences Énergies - Énergies Renouvelables StudiesAdvisor.net

Vous recherchez des avis d’étudiants sur la Licence Énergies - Énergies Renouvelables ? StudiesAdvisor.net est le premier site comparateur de programmes du Bac au MBA. Il se compose des avis que chacun peut déposer, aidant les générations futures d’étudiants à réaliser leur choix. Le site va aider ceux qui ont besoin de se faire conseiller pour faire les bons choix d’orientation pour leur licence Énergies - Énergies Renouvelables et qui veulent s’enrichir du vécu des autres.

Consultez les avis sur les Licences Énergies - Énergies Renouvelables

Découvrez en détail la Licence Énergies - Énergies Renouvelables

Les perspectives d’emplois des jeunes diplômés dans ce secteur sont grandes et elles ne vont pas cesser de se développer au fur et à mesure des années. Entre 2012 et 2016, dans le monde, environ 3 millions de personnes supplémentaires ont rejoint le secteur des énergies renouvelables (7 millions en 2012 / 9,8 millions en 2016).

Cette progression est plus que visible dans les secteurs éoliens et photovoltaïques où le nombre d’emplois a plus que doublé. En France, cette expansion s’explique par une prise de conscience des différents gouvernements sur la nécessité de réduire la part du nucléaire dans notre consommation d’électricité au profit d’énergies plus vertes.

Cette prise de conscience du marché de l’emploi et des pouvoirs publics rentre désormais dans le quotidien de tous les français. En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à tenter de limiter notre consommation d’énergie et privilégier les énergies renouvelables.

Achat de lampes économiques, tri des déchets, réduction de sa consommation d’eau sont autant de petits gestes que nous effectuons et qui participent à la transition énergétique. Il ne fait nul doute que la place des salariés « verts » dans notre société ne va cesser de s’accroitre au fur et à mesure des années.

La prise de conscience au niveau mondial de l’importance des énergies renouvelables a fait émerger une nouvelle génération de programmes, de diplômes et de métiers qui viennent s’ajouter aux formations déjà existantes dans le domaine de l’énergie.

Dans ce secteur, la validation d’un Bac +3 passera principalement par les licences professionnelles en Énergies – Énergies Renouvelables. Qu’elles traitent de la maitrise de l’énergie, du génie électrique ou bien encore de l’efficacité énergétique des bâtiments, ces formations donnent toutes les clés pour mettre un pied dans le secteur des Énergies & Énergies Renouvelables.

La poursuite d’études la plus classique reste le Master. Principalement universitaire, il permettra d’accéder à des postes à plus haute responsabilité tout en se formant à l’électrotechnique, à l’hydraulique, ou bien encore au génie nucléaire ou pétrolier. Autant de domaines qui offrent de nombreuses possibilités d’études.

Que l’on soit une multinationale capable d’investissement record (Areva, Total) ou bien une PME, chacun se doit de s’engager en faveur de la transition énergétique et de faire passer cette problématique au cœur de ces préoccupations.

Si certains domaines (pétrole, électricité) ont tendance à moins recruter ces derniers temps, d’autres comme le nucléaire ou le gaz demeurent des poids lourds de l’énergie et devrait voir leurs embauches augmenter dans les prochaines années.

Enfin, si l’on prend un peu de hauteur et de recul, on se rend compte que l’objectif de croissance verte fixé par le gouvernement ainsi que les réglementations sur les économies d’énergie pourraient multiplier par trois le nombre d’emplois dans le secteur à l’horizon 2020. Ils sont aujourd’hui 170 000 en France.

Intégrer le marché de l’emploi peut se faire directement après une licence ou un bachelor en Énergies – Énergies Renouvelables ou bien après une poursuite d’études. Ces futurs professionnels auront l’occasion d’intervenir sur de nombreux terrains tels que les centrales nucléaires, les parcs éoliens/solaires, les réseaux d’électricité…

Une multitude de postes seront à pourvoir. Mais ils ont tous comme point commun qu’ils accordent une part importante à l’innovation. Il convient donc d’être créatif, méthodique et d’avoir une certaine maitrise de l’anglais si l’on veut postuler dans de grands groupes internationaux.

En plus des métiers dits « classiques » comme technicien nucléaire ou ingénieur pétrole, on voit maintenant apparaitre des intitulés de postes tels qu’Ingénieur R&D en énergies renouvelables. Il est le véritable garant de la transition énergétique de son entreprise. 

Comme nous l’explique Bertrand Cassoret, directeur de la filière Génie Electrique de la Faculté des Sciences Appliquées de Béthune, Université d'Artois :

“Les énergies fossiles sont amenées à se raréfier et contribuent grandement au réchauffement climatique. La transition énergétique va largement consister à les remplacer par de l'électricité : on prévoit une hausse de 35% de sa consommation en 2050. La part de l'électricité, dans l'énergie consommée devrait passer de 25% à 55%. Véhicules électriques, production d'hydrogène à partir d'électricité décarbonée, pompes à chaleur électriques, réindustrialisation, production d'électricité renouvelable ou nucléaire, transport et distribution de l'électricité : c'est une révolution électrique qui se prépare !

Les entreprises ont besoin de recruter des gens capables d'appréhender toutes ces technologies.

Les formations liées à l'énergie sont généralement en phase avec le monde professionnel grâce aux matières enseignées et à une organisation adaptée (effectifs raisonnables, projets pédagogiques, stages, possibilités d'alternance, nombreux travaux pratiques sur du matériel complexe...).

Les entreprises peinent souvent à recruter des jeunes diplômés ayant des connaissances techniques et motivés par des carrières liées à l'énergie, l'électricité et l'industrie. C'est une chance pour les diplômés qui n'ont généralement pas de difficultés à trouver un emploi intéressant et bien rémunéré dans des secteurs d'activités très variés : sociétés de services et industries en électricité, énergie, automatismes, transport, électronique”.

 

Le top 5 de 2023 ne change pas par rapport à l’année précédente, avec l’Université d'Artois - Faculté des Sciences Appliquées qui conserve les 2 premières places pour ses formations de Licence Génie énergétique - maîtrise de l'énergie et de sa Licence professionnelle Maintenance des systèmes de production d'énergie. Le numéro 3 est encore une fois la Licence professionnelle Energies Renouvelables et Efficacité Energétique (ER2E) de l’Université de Lille - Faculté des Sciences et Technologies. Enfin le numéro 4 et le numéro 5 sont la Licence professionnelle Métiers de l'énergétique, de l'Environnement et du Génie Climatique Parcours Energies Renouvelables de l’IUT di Corsica - Università di Corsica Pasquale Paoli et la Licence professionnelle Métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique de l’IUT Belfort-Montbéliard - Université de Franche-Comté.