Classement Licence Énergies - Énergies renouvelables
TOP 5 2022

Découvrez le classement Eduniversal des licences Énergies - Énergies renouvelables

FILTRE

1. Faculté des Sciences Appliquées - Université d'Artois

Licence Sciences pour l'ingénieur parcours Génie énergétique et maîtrise de l'énergie

2. Université d'Artois - Faculté des Sciences Appliquées

Licence Pro Maintenance Industrielle en Génie Electrique

3. Université de Lille - Faculté des Sciences et Technologies

Licence professionnelle Gestion et Maîtrise de l'énergie, électricité, développement durable - Energies Renouvelables et Efficacité Energétique

4. IUT di Corsica - Università di Corsica Pasquale Paoli

Licence professionnelle Métiers de l'Énergétique, de l'Environnement et du Génie Climatique Parcours Énergies Renouvelables

5. IUT Belfort-Montbéliard - Université de Franche-Comté

Licence professionnelle Métiers de l'énergétique, de l'environnement et du génie climatique

Choisir une licence ou un bachelor en Énergies - Énergies renouvelables - lumière sur la spécialité

int_etoile Le secteur des Énergies – Énergies Renouvelables

Que l’on soit une multinationale capable d’investissement record (Areva, Total) ou bien une PME, chacun se doit de s’engager en faveur de la transition énergétique et de faire passer cette problématique au cœur de ces préoccupations.

Si certains domaines (pétrole, électricité) ont tendance à moins recruter ces derniers temps, d’autres comme le nucléaire ou le gaz demeurent des poids lourds de l’énergie et devrait voir leurs embauches augmenter dans les prochaines années.

Enfin, si l’on prend un peu de hauteur et de recul, on se rend compte que l’objectif de croissance verte fixé par le gouvernement ainsi que les réglementations sur les économies d’énergie pourraient multiplier par trois le nombre d’emplois dans le secteur à l’horizon 2020. Ils sont aujourd’hui 170 000 en France.

Les Énergies & Énergies Renouvelables : un secteur qui ne cesse de grandir

Les perspectives d’emplois des jeunes diplômés dans ce secteur sont grandes et elles ne vont pas cesser de se développer au fur et à mesure des années. Entre 2012 et 2016, dans le monde, environ 3 millions de personnes supplémentaires ont rejoint le secteur des énergies renouvelables (7 millions en 2012 / 9,8 millions en 2016).

Cette progression est plus que visible dans les secteurs éoliens et photovoltaïques où le nombre d’emplois a plus que doublé. En France, cette expansion s’explique par une prise de conscience des différents gouvernements sur la nécessité de réduire la part du nucléaire dans notre consommation d’électricité au profit d’énergies plus vertes.

Le secteur des Énergies - Énergies Renouvelables : incontournable en 2017

Cette prise de conscience du marché de l’emploi et des pouvoirs publics rentre désormais dans le quotidien de tous les français. En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à tenter de limiter notre consommation d’énergie et privilégier les énergies renouvelables.

Achat de lampes économiques, tri des déchets, réduction de sa consommation d’eau sont autant de petits gestes que nous effectuons et qui participent à la transition énergétique. Il ne fait nul doute que la place des salariés « verts » dans notre société ne va cesser de s’accroitre au fur et à mesure des années.

int_malette Travailler dans le secteur des Énergies - Énergies Renouvelables

Intégrer le marché de l’emploi peut se faire directement après une licence ou un bachelor en Énergies – Énergies Renouvelables ou bien après une poursuite d’études. Ces futurs professionnels auront l’occasion d’intervenir sur de nombreux terrains tels que les centrales nucléaires, les parcs éoliens/solaires, les réseaux d’électricité…

Une multitude de postes seront à pourvoir. Mais ils ont tous comme point commun qu’ils accordent une part importante à l’innovation. Il convient donc d’être créatif, méthodique et d’avoir une certaine maitrise de l’anglais si l’on veut postuler dans de grands groupes internationaux.

En plus des métiers dits « classiques » comme technicien nucléaire ou ingénieur pétrole, on voit maintenant apparaitre des intitulés de postes tels qu’Ingénieur R&D en énergies renouvelables. Il est le véritable garant de la transition énergétique de son entreprise. 

int_blocnote Licence/Bachelor en Énergies - Énergies Renouvelables

La prise de conscience au niveau mondial de l’importance des énergies renouvelables a fait émerger une nouvelle génération de programmes, de diplômes et de métiers qui viennent s’ajouter aux formations déjà existantes dans le domaine de l’énergie.

Dans ce secteur, la validation d’un Bac +3 passera principalement par les licences professionnelles en Énergies – Énergies Renouvelables. Qu’elles traitent de la maitrise de l’énergie, du génie électrique ou bien encore de l’efficacité énergétique des bâtiments, ces formations donnent toutes les clés pour mettre un pied dans le secteur des Énergies & Énergies Renouvelables.

La poursuite d’études la plus classique reste le Master. Principalement universitaire, il permettra d’accéder à des postes à plus haute responsabilité tout en se formant à l’électrotechnique, à l’hydraulique, ou bien encore au génie nucléaire ou pétrolier. Autant de domaines qui offrent de nombreuses possibilités d’études.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi faire une licence ou un bachelor en Énergies - Énergies Renouvelables ?

Comme nous l’explique Bertrand Cassoret, directeur de la filière Génie Electrique de la Faculté des Sciences Appliquées de Béthune, Université d'Artois :

“Les énergies fossiles sont amenées à se raréfier et contribuent grandement au réchauffement climatique. La transition énergétique va largement consister à les remplacer par de l'électricité : on prévoit une hausse de 35% de sa consommation en 2050. La part de l'électricité, dans l'énergie consommée devrait passer de 25% à 55%. Véhicules électriques, production d'hydrogène à partir d'électricité décarbonée, pompes à chaleur électriques, réindustrialisation, production d'électricité renouvelable ou nucléaire, transport et distribution de l'électricité : c'est une révolution électrique qui se prépare !

Les entreprises ont besoin de recruter des gens capables d'appréhender toutes ces technologies.

Les formations liées à l'énergie sont généralement en phase avec le monde professionnel grâce aux matières enseignées et à une organisation adaptée (effectifs raisonnables, projets pédagogiques, stages, possibilités d'alternance, nombreux travaux pratiques sur du matériel complexe...).

Les entreprises peinent souvent à recruter des jeunes diplômés ayant des connaissances techniques et motivés par des carrières liées à l'énergie, l'électricité et l'industrie. C'est une chance pour les diplômés qui n'ont généralement pas de difficultés à trouver un emploi intéressant et bien rémunéré dans des secteurs d'activités très variés : sociétés de services et industries en électricité, énergie, automatismes, transport, électronique”.

 

int_podium Le classement des licences et bachelors en Énergies - Énergies Renouvelables

Anciennement intitulé "Energie - Energie renouvelable ", le nom du classement est, dès cette année, décliné au pluriel afin de prendre en compte les diverses formations liées aux différentes énergies. L’Université d’Artois se classe première et deuxième au classement avec la Licence Génie énergétique et maîtrise de l'énergie et la Licence professionnelle Maintenance industrielle en génie électrique. La Licence Professionnelle Énergies Renouvelables et Efficacité Énergétique (ER2E) de l’Université de Lille / IUT A occupe la troisième place.

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs licences et bachelors en Énergies - Énergies renouvelables se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Découvrez les Avis sur les Licences chez notre partenaire StudiesAdvisor.net

Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?